logo site
Terre des Hommes – Délégation du Doubs
Pour le droit à vivre dignes

Site de la délégation départementale du Doubs (DD25) de l’ONG Terre des Hommes France

logo article ou rubrique
Lutter contre la violence en Colombie en faisant connaître la situation
Taller Abierto (Colombie)
Traduction : Délégation du Doubs
Article mis en ligne le 9 juillet 2018

par Taller Abierto
logo imprimer

Logo Taller Abierto

Présentation

Fondée à Cali en 1992, l’organisation veut répondre à la nécessité de promouvoir l’autonomisation et le pouvoir d’action des femmes face à leur dure réalité – violence, discrimination, négation de droits et rares opportunités de participation – afin qu’elles puissent changer ces conditions. L’association élabore et met en œuvre des propositions pédagogiques d’enquêtes, d’éducation, de communication et d’organisation en accord avec les réalités, afin de renforcer les capacités de changements personnels et collectifs.

Quelle est la spécificité de votre travail ?

La spécificité de notre travail :

  • l’autonomisation des enfants, des jeunes et des femmes, autochtones, afro-colombiens et métis, pour qu’ils puissent exercer leurs droits ;
  • la formation d’animateurs et d’animatrices
    • pour diffuser les droits et les défendre dans les communautés
    • pour participer à des actions citoyennes exigeant le respect des prescriptions des lois nationales et internationales ;
  • l’articulation avec d’autres organisations et réseaux pour travailler autour des droits de l’homme, en particulier dans le domaine de la non-violence et de la culture de la paix, de l’égalité des sexes et de la santé sexuelle et reproductive.

Quelles sont, dans votre pays, les principales atteintes aux droits de l’homme ? Quel genre de risques devez-vous affronter ?

Un projet d’exclusion :

Les atteintes ont à voir avec la continuité de la mise en œuvre d’un projet d’exclusion, corrompu et violent, pour ne favoriser que les élites et les grandes entreprises nationales et transnationales, niant en fait la validité des droits fondamentaux de la population, tels que santé, éducation, participation, paix, environnement sain, nutrition.

Le pillage des ressources par les multinationales

Ce modèle est fortement dominant dans notre région – le sud-ouest de la Colombie – au détriment des communautés ancestrales indigènes, afro-colombiennes et paysannes. Il pille les grandes richesses naturelles qui existent dans la région.

Le recours à des groupes armés

Le danger est que cela continue à être mis en œuvre en utilisant l’action violente des groupes armés qui servent les élites susmentionnées, ainsi que l’augmentation de la persécution des défenseurs des droits de l’homme.

Qu’attendez-vous de Terre des Hommes et du gouvernement français dans ce combat ?

Nous attendons de Terre des Hommes France :

  • une continuité dans la solidarité, dans les relations de respect et d’entraide que nous avons eues jusqu’à présent par l’engagement dans les luttes quotidiennes des enfants, des femmes et des jeunes pour exercer leurs droits
    • en les diffusant en Europe,
    • en les soutenant économiquement,
    • en leur apportant un soutien technique dans la formulation, l’exécution et le suivi de projets,
  • qu’elle fasse connaître la situation réelle du sud-ouest colombien,
  • qu’elle exige des gouvernements et des citoyens du Nord le soutien aux populations et la remise en question des politiques et des modèles qui minent leur bien-vivre.

Nous attendons du gouvernement français :

  • les processus et les projets d’applicabilité et d’exercice des droits économiques, sociaux, politiques, culturels, environnementaux
  • la vigilance des entreprises françaises présentes en Colombie pour se conformer aux normes internationales de respect des populations autochtones et de leurs droits, ainsi que la sanction lorsque cela ne se produit pas
  • la reconnaissance et le soutien des défenseurs des droits humains et l’exigence que le gouvernement colombien les protège et que toutes les agressions contre eux soient punies, c’est-à-dire la fin de l’impunité.

Milena Sinisterro, avocate de Taller Abierto, à la form’action 2017, Femmes et droits humains.

Milena Sinisterro, de Taller Abierto, a participé à la Form’action de la Délégation du Doubs Droits humains et droits des femmes (2017). Retrouvez son intervention dans les Actes Femmes et droits humains – Du corps à l’accord – Actes de la formaction 2017 p.61-73.

À lire aussi




Calendrier

Évènements à venir
10
décembre
2018
horaire du lundi 10 décembre 2018 à partir de 10h00
au dimanche 16 décembre 2018 jusqu'à 19h30


17
décembre
2018
horaire du lundi 17 décembre 2018 à partir de 14h30
au lundi 24 décembre 2018 jusqu'à 19h00
Terre des Hommes France
Délégation du Doubs
Centre Pierre Mendès France
3 rue Beauregard, 25000 Besançon


Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL-V3
Version : 4.1.25