Terre des Hommes – Délégation du Doubs
Pour le droit à vivre dignes

Site de la délégation départementale du Doubs (DD25) de l’ONG Terre des Hommes France

Un gouvernement qui porte atteinte au droit du travail et défend le système des castes
FEDINA — Inde du Sud
Traduction : Délégation du Doubs
Article mis en ligne le 9 juillet 2018

par Fedina
logo imprimer

Présentation de FEDINA

Logo Fedina alpha
FEDINA (Fondation pour l’innovation éducative en Asie) a pour objectif d’accompagner les populations les plus opprimées et exclues de la société à faire valoir leurs droits : Dalits (intouchables), femmes sans ressources, agriculteurs, paysans sans terre, travailleurs au noir, population des bidonvilles dans les états du Sud de l’Inde : Karnataka, Tamil Nadu, Kerala, Andhra Pradesh, Pondichéry.

Quelles sont les principales atteintes aux droits de l’Homme dans votre pays ? Quel genre de risques devez-vous affronter ?

La dilution de la législation du travail existante et l’affaiblissement du droit à la syndicalisation et à la négociation collective.

Pour faciliter l’implantation des affaires dans le pays et la promotion des investissements étrangers directs, les sanctions pour violation des lois du travail sont supprimées. La durée du travail est augmentée pour les ouvriers et les salaires restent au tiers de ce qui est nécessaire pour répondre aux besoins minimum d’une famille de travailleurs.

Le soutien aux agriculteurs qui était fourni par l’Etat pour les protéger contre les fluctuations du marché est en train d’être retiré, ce qui a provoqué le suicide de milliers d’agriculteurs. Pour attirer les investissements étrangers et promouvoir le développement des grandes entreprises, des infrastructures massives sont créées sans tenir compte de la destruction des moyens de subsistance des populations tribales, des petits agriculteurs et des pêcheurs. Cela a provoqué le déracinement des populations de leurs moyens de subsistance traditionnels et la migration vers les villes où ils ne trouvent pas d’emploi décent, de logement, de services de santé et d’éducation pour leurs enfants.

Source : Fedina

L’État suit une politique de retrait de l’offre de services de base et promeut plutôt les acteurs privés. Cela prive une grande partie de la population des services de base et rend leur vie très précaire.

Une politique de division

Le gouvernement actuel du centre est un parti politique de droite qui tire sa force du RSS, le Rashtreeya Swayamsevak Sangh (Organisation des Volontaires Nationalistes).

Le RSS défend la suprématie de la race aryenne et soutient la continuation du système des castes. Il croit que les Dalits sont nés pour faire le travail subalterne de la société.

Le RSS préconise également le statut inférieur des femmes dans la société et leur subordination totale à l’homme.

Le RSS croit que l’Inde est seulement pour les hindous organisés dans le système des castes et la religion védique et que les gens de toutes les autres religions devraient être des citoyens de deuxième classe. Un membre de cette organisation était responsable de l’assassinat de Gandhi, alors que celui-ci défendait la fraternité des hindous et des musulmans.

Aujourd’hui, le RSS continue de promouvoir activement la politique de la haine et de la division. Nous en voyons des manifestations de plus en plus nombreuses en Inde : assassiner des gens qui mangent du bœuf, attaquer et détruire des églises et des mosquées, nier le droit de résidence aux dalits et à la communauté minoritaire dans certaines régions, imposer des codes vestimentaires, assassinat pour sauver l’honneur lorsqu’un couple se marie en violation des normes sociales. L’état ferme délibérément les yeux sur ce comportement illégal et criminel du RSS et de ses affiliés.

Les risques

Dans le réseau des groupes d’action sociale de Fedina, nous ne sommes pas encore confrontés à des risques sérieux. En revanche nous sommes confrontés à un certain nombre de restrictions organiser les personnes exploitées.

Source : Fedina

Qu’attendez-vous de Terre des Hommes France et du gouvernement français dans cette lutte ?

Terre des Hommes France pourrait exposer au public français les violations des droits civils et politiques commis par l’Etat et les organisations non-étatiques et montrer le point de vue de ceux qui sont engagés dans la défense des droits de l’homme.

Le gouvernement français pourrait condamner de tels événements et appeler le gouvernement indien à prendre des mesures efficaces pour protéger les droits civils et politiques.

À lire aussi

  • Duarte Baretto, fondateur de Fedina, est venu à Besançon en novembre 2015 ; écoutez sa conférence



Calendrier

Évènements à venir
15
octobre
2018

  + 18 octobre

19
novembre
2018

  + 20 novembre
  + 22 novembre
  + 29 novembre

27
novembre
2018
lieuSalle Proudhon, Besançon
horaire du mardi 27 novembre 2018
au dimanche 2 décembre 2018
Terre des Hommes France
Délégation du Doubs
Centre Pierre Mendès France
3 rue Beauregard, 25000 Besançon


Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL-V3
Version : 4.0.99